La rage tue encore une personne toutes les dix minutes dans le monde

Message important à relayer

 La France est indemne de rage.
 Les cas de rage en France proviennent tous d’animaux contaminés à l’étranger et introduits en France illégalement.
 Dans ce contexte, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA) lance, comme chaque année, une campagne de sensibilisation à l’attention des voyageurs, afin de rappeler les consignes de sécurité relatives à la lutte contre la rage, ainsi que les démarches à effectuer impérativement avant de voyager à l’étranger avec son animal de compagnie.
 Il met à disposition un kit de communication (affiche, dépliant, etc...) accessible ici
 Une information du grand public sera également disponible dans la rubrique « Sur le fil d’actualité » du site internet de la préfecture de l’Essonne.

 Il est rappelé plus particulièrement votre attention afin que ces informations puissent être relayées efficacement auprès des personnes qui pourraient être amenées à voyager au Portugal.
 En effet, mes services ont mis sous surveillance près d’une centaine de chiens et de chats en 2016-2017 en provenance du Portugal et introduits illégalement en France.
 Ces animaux correspondent à plus de la moitié des animaux mis sous surveillance en Essonne.

 La réglementation sanitaire n’étant pas harmonisée au sein de l’Union européenne pour les carnivores domestiques, les exigences sanitaires du Portugal et de la France diffèrent.
 Ainsi, ces introductions illégales semblent être le plus souvent liées à une méconnaissance par les usagers et les vétérinaires portugais des exigences sanitaires imposées par la France lors de l’introduction d’un animal en France.

 Aussi, il est demandé de bien vouloir :
 sensibiliser vos interlocuteurs au risque que représente la rage ;
 rappeler qu’un chien ou un chat ne peut être introduit du Portugal sur le territoire français que s’il remplit les conditions sanitaires suivantes :

  • l’animal dispose d’un statut sanitaire conforme à la réglementation portugaise ;
  • l’animal est identifié et accompagné de son passeport ;
  • l’animal est valablement vacciné contre la rage.

Pour en savoir plus :

 Kit de présentation « Rage »
 Le site alim’agri

— Dernière mise à jour le 27 novembre 2019

+ D'ARTICLES