Organisation des festivités du 14 juillet : rappel sur les consignes sanitaires et de sécurité

A quelques jours de la fête nationale, nous revenons ce soir sur les quelques éléments organisationnels à avoir en tête en cas d’organisation par la municipalité d’événements à caractère festif sur le territoire communal.

Consignes sanitaires, démarches préalables à effectuer auprès de la préfecture, plan Vigipirate…voici ce qu’il faut savoir dès maintenant.

Tout d’abord, nous vous rappelons que, malgré le déconfinement, les attroupements de personnes sur la voie publique demeurent interdits à ce jour. C’est en réalité la même configuration à appliquer que celle qui prévalait au moment de la fête de la musique : des événements festifs tels que des projections d’artifices peuvent se tenir sur le territoire communal, mais les regroupements de plus de dix personnes ne sont toujours pas autorisés.

Par ailleurs, tout événement organisé par la municipalité en ce 14 juillet devra être préalablement déclaré à la préfecture via le mail pref-rassemblements@essonne.gouv.fr ou au 01 69 91 91 48. C’est une fois cet événement déclaré que vous seront transmises les mesures de sécurité à appliquer dans le cadre du plan Vigipirate.

A ce titre, nous pouvons déjà vous communiquer les éléments d’informations suivants : le plan Vigipirate est porté au niveau « Risque attentat » depuis le 5 mars 2021 et sur l’ensemble du territoire national.
Il est dans ce cadre demandé aux maires d’informer les forces de l’ordre et de mettre en œuvre un dispositif de sécurité spécifique dès lors qu’est organisé un événement de nature à créer un rassemblement sur la commune et notamment si ce rassemblement :
 Soit, génère une affluence inhabituelle (le seuil de 1 000 personnes présentes en simultané peut servir de référence, même si cela ne paraît donc pas faisable en raison de l’épidémie).
 Soit, présente une sensibilité particulière compte de tenu de la manifestation, de la configuration des lieux ou du contexte local.

Dans ces cas-là, les mesures suivantes devront être mises en place :
 Assurer le filtrage et le contrôle d’accès des personnes notamment par l’inspection visuelle systématique des sacs chaque fois que possible
 Surveiller les flux à l’intérieur du rassemblement par un service d’ordre adapté, notamment lorsque la configuration des lieux ne permet pas des mesures de filtrage et de contrôle d’accès (ou les rend plus difficiles)
 Prévoir des dispositifs empêchant l’intrusion d’un véhicule bélier (Bloc béton, voitures, etc.),
 Dans les enceintes fermées, s’agissant d’une affluence inhabituelle : renforcer le dispositif de contrôle d’accès, mais également prévoir un dispositif adapté d’attente du public à l’extérieur (afin d’éviter des attroupements).

Des mesures plus spécifiques vous seront donc communiquées par la préfecture une fois votre événement déclaré.

Dernier point, notez au besoin que, si d’aventure une commune décide d’avoir recours à des agents de sécurité privée sur la voie publique, elle devra au préalable solliciter l’accord de la préfecture, accord qui sera attribué via arrêté préfectoral.

— Dernière mise à jour le 6 juillet 2021

+ D'ARTICLES