Pouvoirs du maire : Lutte contre la pollution sonore des véhicules à moteur

 « Concernant les pouvoirs de police de la circulation des maires, l’article L. 2213-4 du code général des collectivités territoriales prévoit que ces derniers peuvent, par arrêté motivé, interdire l’accès de certaines voies ou de certaines portions de voies ou de certains secteurs de la commune aux véhicules dont la circulation sur ces voies ou dans ces secteurs est de nature à compromettre la tranquillité publique.
 Dans ces secteurs, les maires peuvent, en outre, par arrêté motivé, soumettre à des prescriptions particulières relatives aux conditions d’horaires et d’accès à certains lieux et aux niveaux sonores admissibles les activités s’exerçant sur la voie publique, à l’exception de celles qui relèvent d’une mission de service public
 ».

 Plus d’infos

— Dernière mise à jour le 29 mai 2018

+ D'ARTICLES