Prévention de la cyber-malveillance : un outil d’autodiagnostic à disposition des collectivités

Rappel /Emailing envoyé par l’AMF à l’ensemble des maires et des présidents d’EPCI

 "Dans un souci constant d’accompagnement et de protection renforcée face aux nouvelles menaces numériques, nous avons souhaité mettre à votre disposition des outils pour vous soutenir très concrètement dans l’exercice de votre mandat.
Pleinement engagé dans la stratégie gouvernementale de cybersécurité lancée en février dernier par le Président de la République, le ministère de l’Intérieur vous propose ainsi un support d’autoévaluation de la sécurité numérique de vos collectivités.

S’appuyant sur une infographie simple et accessible à tous, cet outil vise à aider les élus dans l’évaluation des faiblesses potentielles de leurs infrastructures numériques. Développé par les spécialistes en cybersécurité de la gendarmerie nationale, en lien étroit avec l’AMF et le dispositif Cybermalveillance.gouv.fr, il permet d’avoir une démarche proactive face à la menace grandissante des cybercriminels dont les collectivités locales sont très régulièrement victimes.

Cette évaluation en 10 questions simples mais fondamentales, couvertes par l’acronyme I.M.M.U.N.I.T.É.Cyber, permet à chaque élu de mesurer lui-même le niveau de sécurité numérique de sa collectivité.
 lien vers l’infographie

Sous l’autorité des préfets, les commandants des groupements de gendarmerie de vos départements, en lien avec vos brigades de gendarmerie locales, se tiennent d’ores et déjà à votre disposition pour vous aider dans cette démarche, répondre à toutes vos questions sur les cybermenaces et vous guider dans les mesures de protection à prendre à votre niveau.

Vous pouvez également vous appuyer sur les ressources et services mis à disposition par le dispositif national de prévention et d’assistance Cybermalveillance.gouv.fr, tant pour améliorer votre niveau de sécurité numérique que pour sensibiliser vos agents et administrés, et même trouver une assistance en cas de cyberattaque.

En espérant sincèrement que cet outil réponde à vos attentes et qu’il puisse être utilisé par le plus grand nombre pour réduire les risques de cyberattaques.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, en l’expression de notre considération distinguée.

Jérôme NOTIN Gérald DARMANIN François BAROIN
Directeur général Ministre de l’Intérieur Président de l’AMF
cybermalveillance.gouv.fr

— Dernière mise à jour le 7 septembre 2021

+ D'ARTICLES