Publication d’un arrêté préfectoral prolongeant les mesures sanitaires actuellement en vigueur en Essonne

Le préfet de l’Essonne a publié le 27 avril 2021 un nouvel arrêté récapitulant les dispositions sanitaires à adopter sur tout le territoire essonnien.
Cet arrêté vient en fait prolonger un ensemble de mesures déjà applicables depuis le 24 mars dans le département.

A titre informatif, le taux d’incidence en Essonne a été de 464,5 nouveaux cas pour 100 000 habitants entre le 16 avril et le 22 avril 2021 (en légère baisse) avec, pour la même période, un taux de positivité des tests à hauteur de 13,7%

Voici donc un rappel des obligations sanitaires à respecter :

 Le port du masque est obligatoire pour toute personne âgée de onze ans et plus dès l’accès aux parcs et jardins.

 Le port du masque est également obligatoire pour toute personne âge de onze ans et plus dès l’entrée dans une agglomération. Pour rappel, l’article R.110-2 du Code de la route dispose qu’une agglomération est délimitée par des panneaux placés à son entrée et à sa sortie, le long de la route qui la traverse ou la borde.

Ces obligations ne concernent pas les personnes de moins de onze ans, les cyclistes, les personnes circulant à l’intérieur de véhicules particuliers ou professionnels, les usagers de deux-roues motorisés dès lors qu’ils portent un casque avec visière baissée, les personnes handicapées munies d’un certificat médical et enfin les personnes pratiquant une activité sportive.

 L’organisation de brocantes ou de vide-greniers sur la voie publique reste interdite.

 Notez que l’arrêté ne précise plus que les marchés ouverts et couverts n’ont pas le droit d’accueillir des commerces non-alimentaires. Néanmoins, cette interdiction perdure à l’échelle nationale via l’article 38 du décret du 3 avril dernier. Les marchés peuvent donc rester ouverts sur l’ensemble des communes essonniennes, mais à condition de ne proposer que des produits alimentaires ou des plantes, graines, fleurs et engrais. Autrement dit, la vente de vêtements, chaussures et accessoires reste interdite.

 Les restaurants, bars et débits de boissons ne peuvent pratiquer des activités de livraison entre 22 heures et 6 heures du matin.

 Les magasins de vente et centres commerciaux de plus de 10 000 m2 demeurent fermés. Ces mêmes établissements ne peuvent non plus pratiquer le retrait de commandes (ou « click and collect »).

 Les repas en plein air et barbecues ne peuvent se tenir sur la voie publique ni dans les espaces accessibles au public.

 Enfin, les commerces de détail et de gros spécialisés dans la vente de matériaux de construction, de quincaillerie, de peinture et de verre peuvent accueillir les professionnels du secteur. Ces derniers devront présenter leur carte professionnelle ou une copie de leur immatriculation au registre du commerce et des sociétés.

Lire l’arrêté

— Dernière mise à jour le 29 avril 2021

+ D'ARTICLES